(Appelée NISHIKIGOÏ quand elles proviennent exclusivement du Japon.)

     La Carpe japonaise ( KOÏ ) 

             

La koï est un grand poisson ornemental asiatique. Il s'agit d'une race appartenant à la sous espece de carpe (carpio Linnaeus).

Très prisée et élevée en chine, au japon et au vietnam, ce poisson d'eau douce a été obtenu à partir de croisement entre individus sélectionnés de la Carpe commune qui vivait à l'origine dans les rizières.

Essentiellement végétarienne, cette carpe n'est pas un prédateur malgré sa grande taille. Ces poissons arborent diverses couleurs : rouge, blanc, jaune, noir, etc. Certaines variétés colorées sont très prisées par les collectionneurs et atteignent des prix énormes alors qu'elles ne sont encore âgées que d'environ deux ans.

au Japon les koïs sont considérées comme un symbole d'amour et de virilité.

  Ce symbole signifie KOÏ en Japonais, Carpe en français c’est-à-dire  que quand on dit carpe Koî on dit CARPE CARPE.

La koï est omnivor à tendance herbivore avec un caractère pacifique et grégaire (regroupées en bancs ) c’est pourquoi il est préférable de prévoir un bassin assez grand de façon a pouvoir accueillir plusieurs spécimens ( 6m3 minimum pour 3 ou 4 Koîs maxi )

Les koïs affectionnent le fond du bassin où elles cherchent de la nourriture à l'aide de leurs deux paires de babillons, mais elles ont vite fait de remonter en surface quand elles vous voient arriver prés du bassin avec la gamelle et avec un peut de patience elles viendrons mangées dans votre main.

Plus la température de l'eau est élevée, plus les carpes seront voraces et lorsque la température descend en dessous de 6 °C, elles cessent pratiquement de s'alimenter et entrent dans une phase de semi-hibernation qui peut durer tout l'hiver. Elles se cachent alors au fond du bassin afin de se protéger du froid.

La carpe est réputée pour sa longévité, en général  20 ans, mais certains spécimens sont arrivés à + de 50 ans dans des grands étangs.

La Koï est classée par catégories selon sont age :

 

La Tosaï

C'est une koï âgée de moins d'un an.qui mesure en général selon la variété entre 10 à 15 cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Nisaï

koï âgée de 2 ans. Qui mesure entre 30 et 50 cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Sansaï

koï âgée de 3 ans de 50 à 60cm voir 70cm pour des kois de grande qualité et selon la variété,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Yonsaï

koï âgée de 4 ans de 60 à 80cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

la Gosaï

koï âgée de 5 ans qui peut mesurer entre 70 et 90cm selon la qualité et la variété de la kois,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Rokusaï

koï âgée de 6 ans peut atteindre jusqu'à 1mètre selon la variété de la kois

 

Il y a deux principales espèces de Koî,

 

1°) La WAGOÏ est une carpe avec des écailles sur tout le corps.

 

 

 

 

 

 

 

 

2°) La DOÏTSU , a des écailles seulement sur le dos.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces deux espèces sont classées en deux sous-espèce,

HIKARI : Qui a l'aspect métallique et brillant.

KAWARI : Qui a un aspect mat.

 

Les Koîs sont classées par variétés selon la couleur et les motifs, il en existe une quantité inpréssionante sachant que chaque variété peut être soit DOÏTSU ou WAGOÏ et a la foi HIKARI ou KAWARI ou bien GINRIN ( écailles diamentées) ect...

 

Exemple cette KOÏ est une TOSAÏ (koî de moin d'un an) TANCHO ( marque rouge sur la tête ) SHOWA( car elle possède les trois couleurs)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES COULEURS

JAPONAIS

LES Variétés

Voici les principales variétés

 

La KOHAKU:

C'est une KOÏ qui a une couleur de fond SHIRO ( blanc) avec de grandes taches HI (rouge vif )

réparties sur le corps, aucune autre couleur n'est présente.

Le corps n'a pas de reflets métalliques ( kawari )

Le nez jusqu'aux narines, la queue et les nageoires sont SHIRO ( blanc )

Le SHIRO (blanc ) doit être pur comme la neige.

Ginrin KOHAKU

( écailles diamentées )

Tosaî tancho showa

Ecailles diamentées                                       Ginrin

La SHOWA:

Cette KOÏ a trois couleurs ,le SUMI (noir) le HI (rouge) et le SHIRO (blanc) sa couleur de base est le SUMI (noir ) avec des taches HI et SHIRO contrairement a la KOÏ SANKE que je vous présenterai après qui elle a le SHIRO comme couleur de base avec des taches HI et SUMI .

Sur la SHOWA le HI est imposant, le sumi doit être bien équilibré, la zone avant la queue doit être SHIRO (blanc).

Les trois couleurs doivent êtres présentes sur la tête et la nageoire dorsale doit être SHIRO pour bien contraster aves le SUMI (noir) et le SHIRO comme pour la KOHAKU doit être pur.

Ginrin SHOWA

( écailles diamentées )

La SANKE:

Contrairement a la SHOWA, la SANKE a le SHIRO comme couleur de base avec des taches SUMI (noir) et HI (rouge vif) elle ne doit pas avoir de tache SUMI sur la tête qui doit être comme celle de la KOHAKU.

Les taches SUMI sont beaucoup plus petites et ne doivent pas apparaître sous la ligne latérale.

Les nageoires peuvent avoir des lignes SUMI appelées TEÏJIMA

La SHIRO UTSURI:

Cette KOÏ est bicolore avec comme base le SUMI (noir) et de grande taches SHIRO (blanche) il ne doit pas y avoir de marques HI (rouge).

La SHIRO UTSURI a ce qu'on appel des Motoguro, c'est a dire des taches a la base des nageoires pectorales, elle a du SUMI (noir) sur la tête et de grandes taches SUMI qui peuvent passer sous la ligne latérale de la KOÏ.

LA TANCHO

La tancho doit avoir une marque HI (rouge vif ) sur la tête et une absence complète de cette couleur HI sur le corps, elle peut cependant avoir des taches SUMI (noir) ce sera alors une TANCHO SHOWA car elle possède les trois couleurs

Tosaî tancho showa

 tancho showa

  • Facebook Clean
  • Google+ Clean
  • Flickr Clean